ODWS icon

The Open Door Web Site
HOMEPAGE BIOLOGY CHEMISTRY PHYSICS ELECTRONICS HISTORY HISTORY OF SCI & TECH MATH STUDIES STUDY GUIDE  PHOTO GALLERY
LEARNING FRENCH HOMEPAGE LE CRIME NE PAIE PAS OSCAR ET LE PETIT CHIEN JAUNE   

 

Navigation

Chapitre 7 : Qui a volé Poussin?
Oscar et Le Petit Chien Jaune Homepage

Dictionnaire

Larousse French to English Dictionary

 

Chapitre 6 : Activités

A. Transcription grammaticale des verbes du chapitre

passé simple SEP01 passé composé

Rappel : le passé simple a la même valeur que le passé composé mais il est utilisé, à l'écrit, à la troisième personne, notamment dans les histoires.

Ils aperçurent SEP02 ils ont aperçu
Il montra SEP02 il a montré
Il répondit SEP02 il a répondu
Cria Charles SEP02 a crié Charles
Ajouta Oscar SEP02 a ajouté Oscar

Il leur raconta SEP02 il leur a raconté
Il décida SEP02 il a décidé
Les deux heures qui suivirent SEP02 qui ont suivi
Les trois garçons marchèrent SEP02 ont marché
Ils décidèrent SEP02 ont décidé

Ils essayèrent SEP02 ont essayé
Cette nuit-là fut SEP02 a été
Il ne réussit pas SEP02 il n'a pas réussi
Les trois frères passèrent SEP02 ont passé
Le téléphone sonna SEP02 a sonné

Il répondit SEP02 a répondu
Il raccrocha SEP02 a raccroché
Il regarda SEP02 a regardé
Demanda Oscar SEP02 a demandé Oscar

 

B. Questions

  • Expliquez pourquoi Poussin était célèbre dans le quartier.

  • Où étaient oscar et Charles de soir-là? Comment ont-ils compris qu'il y avait un problème.

  • Qu'est-il arrivé à Poussin? Expliquez pourquoi.

  • Où et comment les trois frères cherchent-ils le petit chien?

  • Pourquoi Oscar ne peut-il pas dormir ce soir-là?

  • Expliquez ce que les trois frères font le mercredi après-midi.

  • Qui téléphone chez les Lebrun ce soir-là.

  • Expliquez ce qui s'est vraiment passé.

 

LEARNING FRENCH

Custom Search

Oscar et Le Petit Chien Jaune

 

Chapitre 6 : Poussin a disparu!

Ecoutez L'histoire.

 

OSCAR2

 

Poussin était maintenant très célèbre, surtout depuis que tout le monde, dans le quartier, avait vu sa photo dans le journal.
Des inconnus sonnaient souvent à la porte de la famille Lebrun, apportant de la nourriture ou des jouets pour chiens.
Oscar et ses frères étaient très fiers de le promener car, à chaque fois, quelqu'un le reconnaissait et demandait qu'on lui raconte l'histoire «du bébé sauvé par Poussin».

Ce mardi-là, Charles et Oscar revenaient du centre Dunois où ils faisaient du judo. Il était 18 heures à peu près. De loin, ils aperçurent Martin qui faisait les cent pas devant leur porte. «Qu'est-ce qui se passe,» demanda Charles. Martin ne disait rien, mais il montra la laisse et le collier de Poussin mais, sans Poussin ! «Où est Poussin?» demanda Oscar, soudain très inquiet. Martin, d'une voix très basse, répondit : «Je n'en sais rien ! J'étais avec lui devant Go Sport et, soudain, il avait disparu mais j'avais encore la laisse dans la main.»
« Je suppose que tu regardais les vitrines, cria Charles, et tu ne l'as pas vu partir!».
«Mais, ajouta Oscar, comment a-t-il fait pour sortir son cou du collier?»
Martin ne disait rien....
«Hein, Comment a-t-il fait?» insista Charles.

Martin leur raconta alors qu'il trouvait le collier trop serré et qu'il l'avait bougé d'un trou! C'était donc facile pour Poussin de passer la tête par le collier qui était maintenant un peu trop grand!
Charles, en grand frère, décida qu'il ne servait à rien d'accuser Martin : il fallait absolument chercher le chien.
Pendant les deux heures qui suivirent les trois garçons marchèrent donc dans toutes les rues du quartier en criant «Poussin», «Poussin», «Viens vite, Poussin», «Où es-tu Poussin?»

Il faisait nuit quand ils décidèrent d'arrêter et de rentrer chez eux.
Leurs parents essayèrent de les réconforter:
«Quelqu'un va le trouver, n'oubliez pas qu'il est connu dans le quartier!» dit le papa.
«Il va revenir tout seul, il connaît le chemin» ajouta la maman.

Cette nuit-là fut la plus terrible pour Oscar. Il ne réussit pas du tout à dormir. Il imaginait Poussin tout seul, dans la rue, sans rien à manger ou même, écrasé par une voiture ou une moto ou un vélo.

Le lendemain matin, voyant la tristesse des trois garçons, le papa décida de faire des affichettes qui disaient

PERDU PETIT CHIEN JAUNE
NOM : POUSSIN
Appeler le 06 57 84 33 12

 

C'était un mercredi et les trois frères passèrent leur après-midi à coller ces affichettes dans tout le quartier : sur les murs, sur les lampadaires, sur les feux de circulation.

Oscar était toujours aussi triste. Ses frères aussi, bien sûr, mais, pour Oscar, Poussin était toujours «son chien à lui».

Vers 8 heures du soir, le téléphone sonna. C'était une dame qui avait vu une des affichettes.
C'est Charles qui répondit;
«Vous dites que vous avez vu notre chien?»
«Comment? Où?»
«Une petite fille?»
«Vous êtes sûre?»
«Oui, oui, merci Madame».

Quand Charles raccrocha le téléphone, il regarda ses frères d'un air étrange.
«Poussin ne s'est pas sauvé! Cette dame t'a vu, Martin, devant Go Sport et elle a aussi vu une petite fille qui tirait sur la tête de Poussin pour qu'elle sorte du collier, elle a cru que vous étiez ensemble..... »
«Mais alors, demanda Oscar, il ne s'est pas échappé? Il a été ..... »
«Oui, répondit tristement son grand frère, il a été volé!!!»

 

The Open Door Web Site is non-profit making. Your donations help towards the cost of maintaining this free service on-line.

Donate to the Open Door Web Site using PayPal

SITE MAP
WHAT'S NEW?
ABOUT

PRIVACY

COPYRIGHT

SPONSORSHIP

DONATIONS

ADVERTISING

© The Open Door Team 2017
Any questions or problems regarding this site should be addressed to the webmaster

© Huguette Zahler 2017

Hosted By
Web Hosting by HostCentric


SiteLock