ODWS icon

The Open Door Web Site
HOMEPAGE BIOLOGY CHEMISTRY PHYSICS ELECTRONICS HISTORY HISTORY OF SCI & TECH MATH STUDIES STUDY GUIDE  PHOTO GALLERY
LEARNING FRENCH HOMEPAGE LE CRIME NE PAIE PAS OSCAR ET LE PETIT CHIEN JAUNE   

 

Navigation

Chapitre 5 : Une étrange découverte
Oscar et Le Petit Chien Jaune Homepage

Dictionnaire

Larousse French to English Dictionary

 

Chapitre 4 : Activités

A. Transcription grammaticale des verbes du chapitre

passé simple SEP01 passé composé

Rappel : le passé simple a la même valeur que le passé composé mais il est utilisé, à l'écrit, à la troisième personne, notamment dans les histoires.

Il rentra SEP02 il est rentré
Il alla SEP02 il est allé
Oscar et son frère découvrirent SEP02 ils ont découvert
Remarqua Oscar SEP02 a remarqué Oscar
Quand il eut terminé SEP02 quand il a eu terminé

Il accepta SEP02 il a accepté
Il posa SEP02 il a posé
Les deux trous furent faits SEP02 ont été faits
Dirent les deux frères SEP02 ont dit
Ils s'amusèrent SEP02 ils se sont amusés

Il se mit SEP02 il s'est mis
La laisse tourna SEP02 a tourné
Il se trouva SEP02 il s'est trouvé
Il continua SEP02 il a continué
Leur père s'approcha SEP02 s'est approché

Ils n'entendirent pas SEP02 ils n'ont pas entendu
Oscar délivra SEP02 a délivré
Il le caressa SEP02 il l'a caressé
Demanda la maman SEP02 a demandé
Oscar sentit SEP02 a senti

 

B. Questions

  • Pourquoi Oscar est-il inquiet en rentrant chez lui?

  • Pourquoi est-il rassuré quand il voit que sa mère n'est pas à la maison?

  • Quel est le problème avec le collier?

  • Que va faire le papa? Expliquez-le concrètement.

  • Pourquoi les deux frères restent-ils à la maison avec le petit chien au lieu de sortir?

  • Montrez concrètement comment Poussin se trouve attaché avec sa laisse.

  • Quand la mère rentre, que demande-t-elle à Oscar?

  • Ce chapitre se termine bien ou mal? Expliquez.

 

LEARNING FRENCH

Custom Search

Oscar et Le Petit Chien Jaune

 

Chapitre 4 : Le collier de Poussin

Ecoutez L'histoire.

 

OSCAR2

 

En rentrant chez lui, sans la monnaie des 10 euros, Oscar était très inquiet. Il cherchait comment expliquer cela à sa mère: il s'était fait attaquer? Charles avait pris les 2,50€? Il avait fait tomber les pièces dans une bouche d'égout? Il s'était acheté une glace?

Mais, heureusement, sa mère était sortie quand il rentra et il alla vite retrouver Martin dans sa chambre en espérant que, quand sa mère rentrerait, elle aurait oublié la monnaie!

Oscar et son frère découvrirent vite que le collier, même s'il était très petit, était encore trop grand. Poussin avait un tout petit cou.

«Il faut faire un autre trou pour rapetisser le collier» remarqua Oscar.
«On peut demander à Papa, je sais qu'il est à la maison, je l'ai entendu rentrer». Et, en effet, le père des enfants était en train de téléphoner et, quand il eut terminé, il accepta très vite d'aider les enfants.
«Ainsi, voilà Poussin, dit-il en riant. J'en ai déjà entendu parler! En effet, il va falloir faire un trou, ou, plutôt, je vais en faire deux. Comme ça, le collier pourra servir quand son cou grossira».

Il alla chercher un gros clou, un marteau et une planche sur laquelle il posa le collier.
«Martin, tu tiens le collier sur la planche, Oscar, tu tiens bien la planche pour qu'elle ne bouge pas».
En quelques minutes, les deux trous furent faits.
«Voilà les garçons».
«Merci Papa, dirent en chœur les deux frères».

C'était facile d'attacher la laisse au collier.
«On peut le sortir? » demanda Martin.
«Mais non, il pleut, il sera tout mouillé» répondit son petit frère.

C'est donc dans l'appartement qu'ils s'amusèrent à promener Poussin. Les deux garçons tenaient la laisse à tour de rôle. Poussin trouvait cela très drôle et, soudain, il se mit à tourner sur lui-même et, en même temps, la laisse qu'Oscar avait lâchée, tourna autour de lui. C'est ainsi qu'il se trouva attaché, comme une saucisse, et continua à tourner. Les deux frères étaient écroulés de rire. Ils riaient si fort que leur père s'approcha pour voir ce qui se passait et, lui aussi, il se mit à rire.

Ils n'entendirent donc pas la maman qui rentrait.
«Et bien, que se passe-t-il?» demanda-t-elle en riant.
«Ah, je vois! Pauvre petit chien, il va s'étrangler!»

Oscar délivra Poussin de sa laisse et le caressa doucement. Le chien semblait très heureux d'avoir fait rire tout le monde!

«A propos, Oscar, donne-moi le ticket de caisse et la monnaie.» demanda soudain la maman.
Oscar sentit sa gorge se serrer.
«Euh, attends, oui.... »
«Tu n'as pas le ticket de caisse ? Tu l'as perdu ? C'était combien, la laisse et le collier?»
« C'était 7,50€.... »
«Bon, donne-moi la monnaie.»
«C'est que.... »
«Comment? Où est la monnaie?»
Oscar avait bien envie de pleurer mais il n'osait pas....
«Je ne l'ai ....pas.»
«Mais, elle est où cette monnaie?»
«Cha.... »

C'est à ce moment-là que Charles entra dans l'appartement avec un sac: «Voilà, j'ai pris deux boîtes pour chiens et trois petits pots pour bébés, je crois que ça ira. Il ne peut pas boire que du lait ce pauvre petit chien!»

 

The Open Door Web Site is non-profit making. Your donations help towards the cost of maintaining this free service on-line.

Donate to the Open Door Web Site using PayPal

SITE MAP
WHAT'S NEW?
ABOUT

PRIVACY

COPYRIGHT

SPONSORSHIP

DONATIONS

ADVERTISING

© The Open Door Team 2017
Any questions or problems regarding this site should be addressed to the webmaster

© Huguette Zahler 2017

Hosted By
Web Hosting by HostCentric


SiteLock