ODWS icon

The Open Door Web Site
HOMEPAGE BIOLOGY CHEMISTRY PHYSICS ELECTRONICS HISTORY HISTORY OF SCI & TECH MATH STUDIES STUDY GUIDE  PHOTO GALLERY
LEARNING FRENCH HOMEPAGE LE CRIME NE PAIE PAS OSCAR ET LE PETIT CHIEN JAUNE   

 

Navigation

Chapitre 2 : A la maison
Oscar et Le Petit Chien Jaune Homepage

Dictionnaire

Larousse French to English Dictionary

 

Chapitre 1 : Activités

A. Transcription grammaticale des verbes du chapitre

passé simple SEP01 passé composé

Rappel : le passé simple a la même valeur que le passé composé mais il est utilisé, à l'écrit, à la troisième personne, notamment dans les histoires.

Oscar se demanda SEP02 Oscar s'est demandé
Son frère lui rendit un grand service SEP02 son frère lui a rendu
Il se réveilla SEP02 il s'est réveillé
C'est Oscar qui se proposa SEP02 qui s'est proposé
Le docteur arriva SEP02 est arrivé

Oscar décida SEP02 a décidé
Il le vit SEP02 il l'a vu
Ils se retrouvèrent SEP02 ils se sont retrouvés
Oscar lui caressa SEP02 Oscar lui a caressé
Le chien fit demi-tour SEP02 le chien a fait

Ils arrivèrent SEP02 ils sont arrivés
Le chien disparut SEP02 le chien a disparu
Il revint SEP02 il est revenu
Le petit chien jaune s'arrêta SEP02 s'est arrêté
Il se laissa tomber SEP02 il s'est laissé tomber

Oscar prit SEP02 Oscar a pris
Il se mit SEP02 il s'est mis
Le chiot commença SEP02 a commencé
Il rampa SEP02 il a rampé
Il se retrouva SEP02 il s'est retrouvé
Oscar continua SEP02 Oscar a continué

 

B. Questions

  • Qui Oscar rencontre-t-il sur le chemin de l'école?

  • Le chien attend-il vraiment Oscar?

  • Quel jour Oscar va-t-il s'en rendre compte?

  • Ce jour-là, comment fait-il pour sortir de chez lui tôt le matin?

  • Où le petit chien emmène-t-il Oscar?

  • Qu'y a-t-il sous la bâche?

  • Que comprend le petit garçon?

  • Quelle est la grande question qu'il se pose en repartant?

 

LEARNING FRENCH

Custom Search

Oscar et Le Petit Chien Jaune

 

Chapitre 1 : Le Petit Chien Jaune

Ecoutez L'histoire.

 

OSCAR2

 

Depuis quelques jours, Oscar rencontrait ce petit chien jaune sur le chemin de l'école. En fait, juste au coin de la rue Watt et de l'Avenue de France. Il (le chien) restait là, assis, les oreilles pendantes et il semblait attendre. Attendre quoi? Qui? Oscar se demandait si c'était lui que le chien attendait.

Le premier jour, il n'y avait pas fait vraiment attention, mais dès le deuxième jour, il s'était arrêté et s'était approché de lui. Il n'osait pas le toucher, sa mère lui avait dit de se méfier, que les chiens pouvaient mordre. C'est le quatrième jour qu'il l'avait caressé, doucement, sur le haut de la tête. Il n'avait pas de collier mais il ne semblait pas abandonné. Oscar ne s'y connaissait pas vraiment en chiens mais celui-ci n'était ni maigre, ni sale. Il aurait bien aimé rester plus longtemps mais l'école commençait à 8h30 et il n'avait pas vraiment le temps de s'attarder.

Le samedi matin, Oscar se demanda si le chien serait là. Il n'avait pas d'école mais, avec un peu d'astuce, il pourrait sortir de l'appartement. Il fallait trouver une bonne raison et sortir à la même heure que les autres jours. Evidemment, sa mère allait trouver bizarre qu'il ne fasse pas la grasse matinée, comme les autres samedis! Son frère, Martin, sans le savoir, lui rendit un grand service. Il se réveilla malade: la gorge, le nez, le front très chaud. Il fallait faire venir SOS médecins et c'est Oscar qui se proposa pour guetter le docteur et le faire monter quand il arriverait. A 8h15 exactement le docteur arriva et Oscar, qui s'était habillé complètement, décida de partir, comme s'il allait à l'école. Il avait du temps devant lui car sa mère serait très occupée avec le malade.

C'est alors qu'il le vit, le petit chien jaune, venir, en boitant légèrement, du chantier en construction qui se trouvait au bout de l'Avenue de France. Ils se retrouvèrent nez à nez et Oscar lui caressa le haut de la tête pendant que le chien le regardait avec ses grands yeux mouillés. C'était bien lui que le chien attendait car, très vite, le chien fit demi-tour pour se diriger exactement d'où il venait. De temps en temps il se retournait pour vérifier qu'Oscar le suivait bien. Ils arrivèrent ainsi à l'endroit du chantier où des bâches, des planches et des bois protégeaient les outils nécessaires à la construction de l'embranchement entre l'avenue et le Boulevard Périphérique. Soudain le chien disparut, mais, très vite, il revint, regardant Oscar intensément, il disparut à nouveau et revint.

Oscar avait compris: il y avait quelque chose d'important sous cette bâche et il devait suivre le chien. Pour cela il fallut que le petit garçon se mette à plat ventre et rampe pendant plusieurs minutes. C'est alors qu'il le vit : c'était un bébé chiot, tout jaune lui aussi, qui tenait à peine sur ses pattes.

Le petit chien jaune s'arrêta près du chiot et se laissa tomber lourdement sur le sol, comme s'il était épuisé, regardant toujours Oscar de ses yeux mouillés. Oscar prit le chiot dans ses mains et se mit à le caresser. Le chiot commença à lui lécher les mains et à remuer la queue. Oscar avait compris: le petit chien jaune était en fait une chienne, une chienne errante sans doute, et elle voulait qu'Oscar adopte son petit chiot. Elle ne pouvait sans doute pas s'en occuper. Elle le lui confiait. Et bien, oui, Oscar allait l'emporter et le nourrir et le sortir et s'en occuper. Il rampa à nouveau, cette fois-ci avec le chiot dans les mains et se retrouva à l'air libre. La petite chienne l'avait suivi jusqu'à l'entrée du «trou» mais elle s'arrêta soudain et fit demi-tour, comme si elle était soulagée.

Oscar continua son chemin sans se retourner. Une grande question le perturbait: non pas comment sa mère allait réagir à l'arrivée du petit chien mais comment allait-il l'appeler?

 

 

The Open Door Web Site is non-profit making. Your donations help towards the cost of maintaining this free service on-line.

Donate to the Open Door Web Site using PayPal

SITE MAP
WHAT'S NEW?
ABOUT

PRIVACY

COPYRIGHT

SPONSORSHIP

DONATIONS

ADVERTISING

© The Open Door Team 2017
Any questions or problems regarding this site should be addressed to the webmaster

© Huguette Zahler 2017

Hosted By
Web Hosting by HostCentric


SiteLock