ODWS icon

The Open Door Web Site
HOMEPAGE BIOLOGY CHEMISTRY PHYSICS ELECTRONICS HISTORY HISTORY OF SCI & TECH MATH STUDIES STUDY GUIDE  PHOTO GALLERY
LEARNING FRENCH HOMEPAGE LE CRIME NE PAIE PAS OSCAR ET LE PETIT CHIEN JAUNE   

 

 

Navigation

Chapitre 7 : La Tour Eiffel ne scintillait plus
Chapitre 9 : La danseuse-étoile de l'Opéra Garnier
Le Crime Ne Paie Pas Homepage

Available Downloads

Download Chapitre 8 in PDF format
Download Chapitre 8 in MS Word format

Activités en Classe et Devoirs

Chapitre 8 : Activités en Classe et Devoirs

Dictionnaire

Larousse French to English Dictionary

Définitions

1Le bizutage

Le bizutage : Il s'agit de certains «rites» d'initiation pratiqués dans certaines écoles et universités pour «intégrer» les nouveaux élèves. Si ce sont des «actes humiliants ou dégradants» c'est interdit par la loi du 17 juin 1998.

2vélib

Dans beaucoup de villes en France, des vélos sont mis à la disposition de ceux qui le souhaitent pour une somme très modique. Il y a des stations de vélib un peu partout et l'on peut ainsi prendre un vélo près de chez soi et le laisser près du bureau, du lycée, du cinéma.

3toques

Une toque : La tradition des cuisiniers français est de porter une toque blanche. C'est une coiffe en tissu blanc, cylindrique, plissée et monumentale.

4l'Arc de Triomphe

L'Arc de Triomphe : Il se trouve en haut des Champs- Elysées. Sa construction a été ordonnée par Napoléon 1er après la victoire d'Austerlitz. Il a fallu 30 ans pour le terminer..

5soldat inconnu

La tombe du soldat inconnu, placée sous l'Arc de Triomphe, commémore le souvenir des soldats morts au combat pendant la première guerre mondiale.

6Place de la Concorde

La Place de la Concorde : En bas des Champs-Elysées, à 2,2 kilomètres de l'Arc de Triomphe, la Place de la Concorde est la plus vaste de Paris. Son histoire est intimement liée à l'Histoire de France. Deux grandes fontaines entourent l'obélisque donnée par l'Egypte à la France.

 

8TH01

 

8TH02

 

8TH03

 

8TH04

LEARNING FRENCH

Custom Search

Le Crime Ne Paie Pas

Chapitre 8 : Le bizutage1 est interdit en France, mais....

MAP8

 

Depuis 1998, le bizutage est un délit puni par la loi, mais, malheureusement, il existe encore dans beaucoup d'écoles. C'est justement le Directeur de la Faculté de Pharmacie de Paris qui avait alerté le patron de la BPJ qui, de son côté, avait demandé à nos deux amis de venir dans son bureau.

 

Le Patron

Il a des soupçons sur deux élèves de dernière année : Luc Trémoule et Philippe Janson. Ce seraient les organisateurs d'un bizutage qui aurait lieu bientôt. J'ai fait basculer leurs coordonnées sur vos ordinateurs.

Jacques

Et les victimes?

Le Patron

Ce sont toujours des élèves de première année. Il va falloir les trouver.

Jean-Pierre

Ils sont combien en première année?

Le Patron

Deux cent cinquante

Jacques

Ah oui, quand même!

Jean-Pierre

Attends, ils ne sont pas tous impliqués. Beaucoup refusent de jouer à ces petits jeux, quitte à ne pas avoir de copains.

Le Patron

Allez-y, ce dossier doit être votre priorité.

De retour dans le bureau qu'ils partageaient à la BPJ, Jacques et Jean-Pierre ont commencé à étudier tous les renseignements concernant ces deux individus.

Jacques

Ce sont de bons étudiants!

Jean-Pierre

Pourquoi pas! Ils ont sans doute été bizutés eux-mêmes quand ils étaient en première année... .

Jacques

Ils utilisent le vélib2.

Jean-Pierre

Oui, c'est bon pour nous, on peut les suivre avec leur carte d'abonnement.

Jacques

Ils s'appellent aussi très souvent mais on dirait qu'ils effacent leurs mails, c'est bizarre, non?

Jean-Pierre

Imprime leurs photos et on y va.

Ils se promenaient dans la faculté des étudiants de première année depuis une demi-heure déjà.

Jean-Pierre

Tu ne sens pas, une certaine fébrilité?

Jacques

Non, pas vraiment... Tiens regarde ces deux filles, pourquoi portent-elles toutes ces blouses blanches?

Jean-Pierre

Ben, écoute, nous sommes chez des pharmaciens!

Jacques

(s'approchant des jeunes filles) : Je peux vous aider?

La Jeune Fille

Non merci, ça va.

Jacques

Vous allez où avec ces blouses?

La Jeune Fille

(marchant plus vite) : Euh, nulle part.

Intrigués, nos deux amis ont donc suivi les jeunes filles qui, après être montées d'un étage, étaient entrées dans un bureau et en étaient ressorties très rapidement.

Le bureau n'était pas fermé à clé. A l'intérieur, jetés sur des tables, il y avait d'autres blouses blanches et, chose plus étrange, des cartons pleins de toques3 comme en mettent les cuisiniers.

Jacques

Des blouses, je veux bien mais des toques! Qu'est-ce qu'ils mijotent?

Jean-Pierre

Je viens de les compter : il y a quarante blouses et vingt toques.

La faculté des étudiants de troisième année se trouvait dans une rue adjacente et nos deux amis allaient s'y rendre quand Jacques, qui consultait son i-phone en marchant, s'est écrié:

Jacques

Tiens, Trémoule vient d'envoyer un mail à Janson.

Jean-Pierre

C'est pour ce soir... Il lui dit qu'il quitte la fac et qu'il va au rendez-vous.

Jacques

Oui, mais où?

Jean-Pierre

Attends, on a sa photo, on peut le suivre.

C'est avec une immense surprise qu'ils ont vu leur suspect se garer, en haut des Champs- Elysées. Le suivre dans le souterrain qui menait sous l'Arc de Triomphe4 était un jeu d'enfant.

Ce qu'ils ont vu arriver, après une attente de vingt minutes environ, n'était pas moins étonnant : une vingtaine de jeunes, en blouses et toques blanches menés sans doute par Janson, arrivaient près de la tombe du soldat inconnu5. Chacun tenait une poêle dans la main gauche et un œuf dans la droite.

C'est Jacques qui a compris le premier.

Jacques

(criant) : Arrêtez! Arrêtez immédiatement, c'est complètement illégal, vous serez arrêtés.

Les jeunes, interpellés s'étaient en effet arrêtés. Les deux militaires qui gardaient la tombe mais n'avaient rien vu, s'étaient retournés avec surprise pendant que Jacques et Jean-Pierre se précipitaient sur l'organisateur et lui passaient les menottes.

Jean-Pierre

Je vous arrête pour deux effractions : outrage à la tombe du soldat inconnu et bizutage, ce qui est interdit par la loi Monsieur.

Janson

Quel bizutage? On n'a rien fait!

Jacques

Non, pas vous, mais eux? Ils allaient le faire? N'est-ce pas jeune homme?

Le Jeune Homme

Oui, on devait faire cuire un œuf sur la flamme... Sinon...

Jean-Pierre

Sinon, quoi?

Le Jeune Homme

Non, rien

Une Jeune Fille

Et les autres? Ils ont réussi? Ils ont été arrêtés eux aussi?

Jacques

Quels autres?

La même Jeune Fille

(en larmes) : Place de la Concorde6, la lessive...

Jacques

(à Jean-Pierre) : J'y vais, tu m'envoies des renforts.

Mais, quand Jacques est arrivé Place de la Concorde, les «bêtises» avaient déjà été faites et une montagne de mousse cachait complètement les deux fontaines....à la grande joie des enfants qui s'amusaient à faire des bulles.

Le soir, dans les bureaux de la BPJ, après les avoir interrogés pendant une bonne heure, nos deux amis ont placé les organisateurs en garde à vue.

Jacques

Cela vous apprendra à respecter les vivants et les morts!

Jean-Pierre

Et vous vous rappellerez peut-être que LE CRIME NE PAIE PAS!

 

The Open Door Web Site is non-profit making. Your donations help towards the cost of maintaining this free service on-line.

Donate to the Open Door Web Site using PayPal

SITE MAP
WHAT'S NEW?
ABOUT

PRIVACY

COPYRIGHT

SPONSORSHIP

DONATIONS

ADVERTISING

© The Open Door Team 2017
Any questions or problems regarding this site should be addressed to the webmaster

© Huguette Zahler 2017

Hosted By
Web Hosting by HostCentric


SiteLock